Les trains miniatures de GLR

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 16 février 2014

Eclairage et feux sur la voiture pilote IC CFF

C'est au tour cette fois de la voiture pilote type unifié IV InterCity des CFF (réf. Roco 44892) d'être rénovée et améliorée : Mise en place de feux à diodes bicolores, mise en peinture de l'aménagement intérieur, ajout de voyageurs.

Roco 44892
Roco 44892

Des diodes bicolores sont fixées aux conduits de lumière d'origine et une troisième diode blanche (ton chaud) est installée en hauteur à la place des mini-ampoules d'origine pour faire office de troisième feu :

Roco 44892

Le circuit redresseur et son condensateur alimentant la bande de LEDs en charge de l'éclairage de la cabine sont cachés dans le vide situé à l'avant de la voiture derrière la cabine de conduite.

Roco 44892

Deux modules de petits condensateurs ont été installés dans le châssis pour éviter que les feux clignotent en cas de micro-coupures électriques.

Roco 44892

L'intégration du tout (trois/cinq circuits électriques différents) est un peu délicate.

Roco 44892

Le sol de la cabine a été repeint en gris et les appuie-têtes en bleu clair.
Des passagers ont également été installés.

Roco 44892

Et voici le résultat final après pas mal d'heures d'acharnement :

Roco 44892
Roco 44892
Roco 44892
Roco 44892

Faces en marches avant et arrière :

Roco 44892 Roco 44892

Encore un montage qui m'a donné pas mal de "fil à retordre". C'est loin d'être parfait et il y a hélas eu des dégâts collatéraux.

samedi 8 février 2014

Eclairage et feux sur la voiture pilote InterCity DB

Je me suis enfin attaqué à la réparation/modernisation des feux de la voiture pilote InterCity de la DB (Bimdzf 269.2, réf. Roco 45262), ainsi par la même occasion que de l'amélioration de l'aménagement intérieur et de la mise en place de l'éclairage.

Roco 45262

Les feux d'origine ne fonctionnant plus, j'ai initialement souhaité les remplacer par des LEDs bicolores, mais pour simplifier les modifications, j'ai finalement choisi de conserver le système d'origine de conduits de lumières et simplement remplacer les ampoules par des diodes respectivement blanche ton chaud et rouge (moyennant les modifications électriques nécessaires) et ajouter un jeu de condensateurs pour limiter les clignotements. Il y a une diode par couleur de feux/sens de marche.

Roco 45262

La diode rouge étant moins lumineuse (même avec moins de résistance), les feux rouges sont du coup un peu faibles.

Par ailleurs, j'ai remplacé les essieux car l'origine principale du disfonctionnement était en fait la perte de conductivité des essieux d'origine, trop oxydés et sales (je les ai recasés sur un wagon de marchandises Jouef).

J'ai aussi amélioré l'aménagement intérieur : simplement peint les appuie-têtes en blanc et ajouté des voyageurs.
J'ai ensuite mis en place l'éclairage de la cabine avec une bande de diodes alimentée par un circuit redresseur classique (pont à diodes) assisté d'un condensateur de 1000µF / 25V caché dans les toilettes.

Roco 45262
Roco 45262

Comme souvent, l'ajustage / la mise au point finale a été laborieuse et la tâche la plus longue.

Roco 45262
Roco 45262

Et voici enfin le résultat final :

Roco 45262
Roco 45262 Roco 45262

Dans la pénombre :
Roco 45262

De jour :
Roco 45262
Roco 45262

mercredi 1 mai 2013

Modernisation du BR420 FfM S-Bahn Roco (fin)

Suite du billet Roco BR420 FfM S-Bahn : Eclairage à LEDs

La modernisation de la rame BR420 DB S-Bahn Frankfurt-am-Main est enfin terminée.

J'ai finalement utilisé des connecteurs à 4 broches (en fait 5 broches dont une a été supprimée) pour transmettre les lignes électriques redressées (pour l'éclairage intérieur des voitures) et polarisées (pour les feux réversibles) vers les voitures d'extrémités :

Roco BR420 modernisé

Les voitures d'extrémités ont été pourvues :
- de l'éclairage intérieur à LEDs (comme la voiture centrale)
- de feux d'extrémités réversibles blancs/rouges (à LEDs bicolores)
- de l'éclairage du troisième feu et de l'afficheur de destination (par une LED allumée uniquement à l'avant dans le sens de la marche)
- de deux condensateurs 1000µF en parallèle (donc à la capacité additionnée) sur le circuit redressé pour stabiliser l'éclairage intérieur des voitures. Ceux-ci sont cachés dans le châssis sous le plancher de l'habitacle.

Tout comme dans la voiture centrale, l'aménagement intérieur a été repeint en vert et des personnages assis ont été ajoutés.

Roco BR420 modernisé

Et voici enfin le résultat final :

Roco BR420 modernisé
Roco BR420 modernisé
Roco BR420 modernisé
Roco BR420 modernisé

Après mise en place de nouveaux afficheurs de directions (ou girouettes) :

Roco BR420 modernisé Roco BR420 modernisé

mardi 12 mars 2013

Roco BR420 FfM S-Bahn : Eclairage à LEDs

Premier essai suite à la modernisation de la voiture centrale de la rame DB BR420 S-Bahn Frankfurt/Main (Roco 43001).
- Aménagement intérieur repeint
- Ajout de personnages
- Remplacement de l'éclairage original par des rubans de LEDs avec module d'alimentation redresseur (inspiré par YB)
- Ajout d'un module anti-encrassement
- Mise en place d'une liaison électrique vers les autres voitures

Roco BR420 modernisé
Roco BR420 modernisé
Roco BR420 modernisé
Roco BR420 modernisé
Roco BR420 modernisé

Reste à s'occuper des voitures d'extrémités également avec des feux réversibles à LEDs...

La suite...

samedi 26 janvier 2013

Amélioration de la Pacific 231 K 82 Jouef

Suite à la remotorisation du tender, je me suis à présent lancé dans l'installation de prises de courant sur les trois grands essieux moteurs (en réalité), et la pose de phares à micro diodes.

Je me suis un petit peu inspiré de cet article de l'excellent biscatrain (pour moi, il représente l'idéal du modélisme ferroviaire !) à ce sujet sans bien évidemment pouvoir approcher même de loin son génie et son expérience !

Deux fils électriques semi-rigides ont été implantés au fond du chassis avec trois dénudages sur chacun pour permettre de souder les fils reliés aux languettes de cuivre de prises de courant sur les roues via de petits trous percés dans les poutres.

Chassis de 231K amélioré

A l'avant, une résistance de 1 KOhm a été insérée et les micro-diodes jaunes chaudes de 1,8 mm câblées via de laborieuses multiples soudures isolées ensuite par des gaines thermo-rétractables.
A l'arrière, une micro-prise tulipe a été câblée afin d'assurer la liaison électrique avec le tendeur moteur qui aura alors une bien meilleure alimentation électrique.

Chassis de 231K amélioré

Une fois le tout très laborieusement remonté (problèmes de vis perdue (?), pas de vis usés, embiellages faisant des siennes, montages dans le mauvais sens...), les micro-diodes laborieusement mises en position (soudures qui cèdent...), voici ce que donne le montage vu de dessous :

Dessous de 231K améliorée

Et enfin le résultat final :

231K avec feux
231K avec feux

Cette amélioration a représenté pas mal d'heures d'acharnement, en particulier à cause des difficultés de remontage et d'ajustement.

Pacific 231K82 en tête d'un train CIWL Pullman

La prochaine étape est le raccordement électrique de l'autre côté du connecteur à micro-prise sur le tendeur et la pose de feux arrières sur celui-ci.

- page 1 de 3